Hivernage de la piscine : les 9 erreurs à éviter

Les premiers froids arrivent et avec eux l’obligation de prendre soin de sa piscine pour la préparer à bien passer l’hiver.
Cette mission d’hivernage est essentielle pour entretenir correctement son bassin et éviter de le retrouver au printemps dans un état déplorable. Voici la liste des 9 erreurs à ne pas commettre pour gagner du temps et de l’argent.

Avant de rentrer dans le détail, il est important de savoir que vous avez le choix entre 2 types d’hivernage de la piscine :

  • L’hivernage actif (ou dynamique) : La piscine fonctionne toujours mais au ralenti. La filtration tourne un peu tous les jours et vous devez être vigilant surveiller quand la température extérieure s’approchent de 0.
  • L’hivernage passif : La filtration est arrêtée, les canalisations sont purgées et la piscine est recouverte d’une bâche.
préparer hivernage piscine
Le plaisir de retrouver une belle piscine au printemps se prépare en automne.

Erreur #1 : laisser tomber sa piscine à l’arrivée de l’hiver

La piscine que vous avez chouchouté tout l’été été devient inutilisable à l’approche de l’hiver. Et du coup, vous n’avez plus du tout envie de vous en occuper. Pourtant son hivernage, que ce soit une piscine enterrée ou hors sol, est une étape essentielle.

Car un bon hivernage permet :

  • D’éviter les gelées et de protéger la structure et les équipements de la piscine de tous les dégâts qui peuvent en découler (parois, liner, tuyauterie, pompe, skimmers, etc).
  • De conserver la qualité de l’eau et d’éviter de retrouver une piscine verte foncée au printemps, très difficile à rattraper !

Et si vous vous posez la question de savoir si toutes les piscines doivent être hivernées, la réponse est OUI. Toutes les piscines extérieures, ne pouvant être démontées, doivent être hivernées !
Sauf les piscine intérieures, gonflables et autoportantes (qu’on range durant l’hiver).

Erreur #2 : vider entièrement la piscine

« Puisqu’on ne se baigne plus dans la piscine, autant la vider, non ? Et puis elle sera plus facile à laver avant de la remplir à nouveau » SURTOUT PAS !
Vidanger totalement une piscine aurait des répercussions sérieuses et irréversibles sur sa structure.

Pourquoi ? Car la quantité d’eau que contient votre piscine pèse plusieurs tonnes. Ce poids permet d’opposer une résistance à la pression du sol sur les parois du bassin. Sans cela, la structure de la piscine risque de se déformer et de se fissurer. Vous risquez de voir les parois s’effondrer comme un château de cartes.

C’est également la pression que l’eau exerce sur les parois de la piscine qui permet à votre liner se rester bien en place.

Enfin, et tous les propriétaires de piscines ne le savent pas, la garantie décennale devient caduque en cas de vidange totale du bassin.

Erreur #3 : hiverner sa piscine trop tôt

Le moment idéal pour hiverner sa piscine est d’attendre que la température de l’eau se situe entre 12°C à 15°C et que cette température soit relativement constante.

Pourquoi pas plus tôt ?
Car c’est au-dessus de 15°C que les bactéries et les algues prolifèrent. L’eau est susceptible de tourner. Si vous hivernez trop tôt, l’eau va devenir verte et vous aurez à rattraper votre piscine au printemps.

Pourquoi pas plus tard ?
Car il n’est pas rare d’assister à une chute brutale des températures à la fin de l’automne et de voir arriver les premières gelées en quelques heures seulement. Ce qui peut avoir un effet catastrophique sur votre piscine si elle n’est pas encore en hivernage.

eviter la proliferation algues piscine hivernage
La température de l’eau est un élément essentiel à surveiller pour éviter la prolifération d’algues.

Erreur #4 : utiliser la bâche à bulles tout l’hiver

La couverture à bulles n’est pas conçue pour affronter l’hiver. C’est une couverture d’été. La rudesse du climat et les intempéries vont désagréger le plastique qui va partir en miette et peut endommager votre système de filtration.

Pour affronter l’hiver, préférez pour votre piscine une bâche d’hivernage, la plus économique, une bâche à barre, utilisable toute l’année ou un volet.

Enfin, une couverture permettra de protéger la piscine contre les feuilles mortes et autres détritus pouvant tacher un liner.

Erreur #5 : hiverner avant de nettoyer

On hiverne une piscine propre qu’on a nettoyée intégralement au préalable : nettoyage du fond, des parois, de la ligne d’eau, des paniers de skimmer, du préfiltre de la pompe et du filtre.

Pourquoi ?

Pour vous éviter une grosse corvée de nettoyage au printemps avec moisissures, bactéries, algues et tout le catalogue des cochonneries très compliquées à enlever.

Erreur #6 : ne pas utiliser un produit d’hivernage

Si votre piscine est en hivernage actif, vous pouvez continuer à utiliser vos produits de traitement de l’eau habituels.

Dans le cas contraire, vous devez absolument utiliser un produit d’hivernage.

Pourquoi ?
Ces produits empêchent le développement des algues et des bactéries dans votre piscine durant l’hiver. Ils préviennent également les dépôts de calcaire sur les parois du bassin.

Le produit d’hivernage agit longtemps et permet de stabiliser l’eau tout l’hiver. Il facilite donc la remise en route de la piscine au printemps.

Il faut l’utiliser après avoir nettoyé la piscine, lavé le filtre, ajusté le pH et arrêté le traitement habituel.

NB : l’utilisation d’un produit d’hivernage ne doit pas empêcher surveillance tout l’hiver de la piscine, surtout en cas de redoux. Il faudra alors retraiter l’eau si nécessaire.

utiliser-produit-hivernage-piscine
Un hivernage de piscine négligé peut entraîner de drôles de surprises !

Erreur #7 : négliger les dispositifs anti-gel

S’il risque de geler chez vous cet hiver, alors vous devez l’anticiper. Pour cela, il faut installer des accessoires anti-gel : gizmos, flotteurs, bouchons d’hivernage et coffret anti-gel.
Renseignez-vous auprès du magasin de bricolage où vous avez vos habitudes.

Erreur #8 : laisser votre piscine pleine d’eau (en hivernage passif)

Si votre piscine est équipée d’une pompe et d’un filtre situés dans un local technique, l’hivernage passif nécessite de vidanger entièrement l’eau contenue dans le circuit de filtration (pompe, filtre, canalisations). Vous devez faire descendre le niveau d’eau sous les buses de refoulement et la prise balai.

Pourquoi ?
Les canalisations ne contenant plus d’eau ne risqueront pas de geler ni de se fissurer, voire d’exploser. Il est conseillé de compléter cette précaution par l’isolation des canalisations.

Erreur #9 : trop attendre pour remettre sa piscine en fonction

Le seuil de température pour remettre en route sa piscine est le même que pour l’hivernage : 12/15°C. Pas au-delà !

Pourquoi ?
Si on attend trop, l’eau de la piscine va chauffer et risque très fortement de tourner : prolifération d’algues et de bactéries, piscine trouble et verte.

 

Rappel : si vous avez un robot piscine électrique, ne l’utilisez pas dans une eau verte ou en plein hiver , il n’appréciera pas du tout!