Comment bien sortir de l’hivernage

Bonne nouvelle, les premières chaleurs arrivent. Si l’heure n’est pas encore à la baignade, votre piscine va de nouveau avoir besoin de votre attention. Il est donc temps maintenant de penser à vous en occuper afin d’être fin prêt pour en profiter pleinement.

Cette remise en route est une étape essentielle à ne pas négliger.

Quand procéder à la mise en route ?

Si l’eau dépasse les 12°C, c’est le moment de s’y mettre, car les algues et autres bactéries risquent maintenant de commencer à se développer.

En fonction de votre région, vous commencerez plus ou moins tôt. Souvent c’est en avril que l’on redonne vie à sa piscine.

Après un hivernage actif

Il s’agit de donner un rythme plus soutenu à votre filtration et de recommencer le traitement.

La remise en service « normale » sera donc extrêmement rapide à mettre en œuvre.

  1. Remettez en place les éventuels appareillages additionnels. Régulateur de PH, traitement automatique de l’eau ou encore votre système de chauffage de l’eau.
  2. Procédez à une vérification visuelle de tous vos équipements pour détecter un éventuel dysfonctionnement (manomètre hors service, apparition de fissures, …).
  3. Ajustez le temps de filtration quotidien en fonction de la température de l’eau.
  4. Et pour finir, réactiver votre boitier électrique.

L’hivernage actif vous a permis de profiter de votre bassin pendant tout l’hiver.

Tout devra y passer : le fond, les parois, mais aussi la ligne d’eau.

Que ce soit avec votre aspirateur balai ou votre nettoyeur automatique, prenez le temps et procédez à un nettoyage minutieux.

Votre piscine est maintenant de nouveau prête à fonctionner normalement.

Mais avant d’entamer votre habituel traitement, quelques petites précautions s’imposent.

Pour commencer la saison sur de bonne base, effectuez un traitement choc (produit choc et filtration non-stop pendant 24h).  Celui-ci permettra d’assainir votre eau.

Le traitement choc effectué, une analyse complète de votre eau s’impose. Vérifiez le pH, le TAC et le taux de stabilisant si vous traitez au Chlore. Si besoin procédez aux ajustements nécessaires.

Pour rappel, il est conseillé d’effectuer chaque année un renouvellement d’environ 30% de l’eau contenue dans votre bassin.

Bonne baignade !