Connaissez-vous : « la domotique » ?

Domotique : origine et définition

Provenant du mot latin Domus, qui signifie « maison » précédé de « tique » qui est utilisé comme suffixe pour apporter la branche scientifique à un mot (comme l’informatique par exemple, qui se traduit par la science de l’information), la domotique signifie donc la science de la maison.

Apparue dans les années 1970, la maison de Pierre Sarda est mondialement connue pour contenir de nombreux appareils ingénieux qui lui permettait de robotiser sa maison, et d’avoir les commandes sur la lumière, les alarmes ou encore le chauffage.

Depuis, la domotique à extrêmement évoluée !

Elle est passée d’une technologie onéreuse, compliquée et difficile à se procurer et à mettre en place, en une technologie accessible à tous.

Volets roulants automatisés, porte de garage automatique, système d’alarme, assistants vocaux, lumière autonome… la domotique rassemble tous ces équipements et bien plus encore. En effet, elle traduit le fait de rendre autonome et robotisé tous les accessoires relatifs à votre habitation.

L’objectif de la domotique est donc d’apporter des solutions de confort dans un premier temps (tout rassembler et contrôler depuis notre téléphone) mais également d’obtenir un gain d’énergie et de consommation, c’est-à-dire optimiser l’éclairage, le chauffage ou la consommation générale d’électricité, et ce dans un environnement sécurisé.

A quoi sert-elle ?

La domotique peut être installée dans toutes les pièces de votre habitation. Elle organise toute votre maison afin que vous puissiez la contrôler à distance. Elle vous apporte une grande facilité dans les tâches quotidiennes. Elle vous permettra d’ouvrir vos volets depuis votre lit, d’ouvrir votre portail depuis le siège de votre voiture ou bien d’alarmer votre maison depuis le travail, si toutefois vous l’auriez oublié.

En évolution avec la technologie, la domotique possède aujourd’hui une intelligence artificielle et autonome. En effet, elle est capable d’effectuer certaines tâches avec indépendance, sans même votre intervention :

  • Elle est capable de détecter votre présence dans la maison, et d’y adapter ses actions. Elle gardera la température agréable par exemple, selon les saisons
  • Elle peut ouvrir les volets le matin afin de laisser pénétrer un rayon de soleil pour vous réveiller doucement, ou bien les fermer le soir à la nuit tombée pour vous éviter de le faire par vous-même
  • Elle peut également contrôler vos listes musicales, et diffuser vos morceaux préférés dès votre retour
  • Elle peut contrôler les tâches ménagères, comme par exemple passer l’aspirateur avant que vous ne rentriez chez vous, nettoyer les vitres et tondre la pelouse en tenant compte de conditions météorologiques pour ne pas s’y atteler inutilement
  • Ou bien armer l’alarme automatiquement lorsque vous quitter votre habitation

La domotique est donc une solution de confort qui est devenue tout à fait abordable de nos jours. De plus, elle propose des fonctionnalités qui ne vont que continuer d’accroître grâce au progrès technologique.

Que nous apporte-elle ?

Une facture d’électricité moins importante

Outre tous ces gains de confort, la domotique peut vous être bénéfique en d’autres aspects. En effet, les individus ont tendance à oublier certaines tâches, comme celles d’éteindre simplement la lumière ou le chauffage lors d’un départ.

Avec la domotique, ces genres d’oublis ne sont plus permis. La maison connectée éteindra automatiquement tous les appareils électroniques restés en veille, les éclairages ou bien les chauffages lorsque vous quittez la maison, ce qui vous procure un gain d’énergie considérable.

Un gain de temps

De plus, la domotique vous facilite la vie. Vous ne perdez plus de temps à fermer les volets, à éteindre vos appareils électroniques ou à éteindre la lumière, la maison le fait pour vous. Cela permet donc d’obtenir un gain de temps considérable et une faible chance d’oublis.

Un environnement sûr et sécurisé

Au-delà de son avantage économique, ainsi que le confort qu’elle procure à ses utilisateurs, la domotique est également un moyen de sécuriser les foyers.

La domotique est tout à fait apte à couper le gaz si elle détecte une propagation, pour ne pas déclencher un incendie, ou bien de couper l’arrivée d’eau à l’encontre d’une fuite, afin d’éviter un dégât des eaux. La maison pense à elle-même, avant même que vous ne pensiez à elle.

De plus, une maison équipée de la domotique est capable de détecter l’intrusion d’un individu et de vous alerter rapidement, ou bien de simuler votre présence lorsque vous êtes en vacances (ouvrir / fermer les volets ou allumer la lumière), ce qui peut empêcher de potentiel intrus de pénétrer à l’intérieur de votre maison.

La domotique ? Oui, mais combien ça coûte

La domotique est ancrée dans les mœurs comme étant une technologie chère, compliquée et assez inaccessible, mais c’est n’est plus vraiment le cas.

En effet grâce à l’évolution technologique, la domotique devient de plus en plus abordable.

Votre premier achat concernera la box domotique, qui peut coûter entre 100 euros pour les modèles bas de gamme et jusqu’à 1000 euros pour les modèles haut de gamme. Cependant, pour un usage domestique, les box domotique n’ont pas forcément l’utilité d’être « haut de gamme », et des box qui coûtent en moyenne 250 à 300 euros sont tout à fait suffisantes.

Les coûts supplémentaires varient totalement en fonction des technologies et accessoires que vous souhaitez pour votre habitation.

Dans le but de vous donner une idée sur le budget nécessaire à ce type d’installation, nous allons procéder à une petite simulation, pour une utilisation plutôt généraliste de la domotique, avec une maison de taille classique (70 m2) :

Eclairage

Afin de « domotiser » son éclairage, le changement des interrupteurs est préférable car le changement de toutes les ampoules aurait eu un coup plus élevé.

Estimons que votre maison possède en moyenne 15 interrupteurs, les modules valent en moyenne 50 euros pièce, il faudra donc prévoir un budget d’environ 750 euros pour automatiser l’éclairage de votre maison.

Volets roulants

La motorisation des volets roulants coûte entre 100 euros et 400 euros pour les modèles un peu plus haut de gamme.

Vous pourrez donc prévoir un budget d’environ 250 euros pour motoriser vos volets roulants.

Chauffage

Afin d’automatiser vos chauffages et votre thermostat, les prix s’échelonnent entre 100 euros et jusqu’à 500 euros pour les modèles les plus prestigieux.

Prévoyez donc un budget moyen de 300 euros pour automatiser le contrôle de vos chauffages.

Conclusion

Vous avez donc la possibilité de profiter d’une maison connectée et motorisée, en ce qui concerne l’éclairage, le chauffage et les volets, avec un budget moyen total d’environ 1575 euros.

Ce n’est certes pas un petit budget, mais cela reste un budget accessible, loin des milliers d’euros souvent annoncés ou encrés dans les mœurs. De plus, la domotique reste une technologie qui peut se procurer et s’installer en plusieurs fois. Vous n’êtes pas donc obligé de dépenser un gros budget d’un seul coup, vous pouvez vous doter de ces différentes technologies, au fil du temps, en fonction de vos besoins ou de vos possibilités.